Accueil Installer Configurer Astuces Communauté Wiki Manuel

Installer

Obtenir le logiciel de blog NanoBlogger

  1. Dans votre distibution (comme Debian ou Gentoo). Avantages : prêt à l'emploi. Inconvénients :
    • on ne profite pas des derniers progrès dans la conception du logiciel, des corrections de bugs et des dernières évolutions des feuilles de style par rapport aux navigateurs Internet les plus récents. Mais c'est aussi la manière la plus rapide pour expérimenter Nanoblogger. À recommander pour les néophites. Mais attention : les dernières versions du logiciel ont été scindées en deux parties (NanoBlogger et NanoBlogger-extra). NanoBlogger-extra contient beaucoup de add-ons et surtout la traduction en français.
    • Vous n'avez pas forcément NanoBlogger de packagé dans votre distribution. D'autant que NanoBlogger n'est pas seulement pour Linux, mais aussi pour Mac, *BSD, Solaris, etc. En fait toute machine possédant un Shell Bourne "bash".
  2. En téléchargeant la tarball de la dernière release sur le site sourceforge.net (la solution la plus raisonnable pour ceux ayant déjà tâté de Nanoblogger ou qui n'ont pas le logiciel packagé dans leur distro).
  3. En téléchargeant la tarball complète du projet sur le site sourceforge.net . Là, se trouve la totalité des branches, stables et expérimentale. On choisira donc la version de son choix. Pour l'utilisateur avancé ne maîtrisant pas, n'ayant pas ou ne voulant pas de SVN sur sa machine.
  4. Par subversion SVN : il faut avoir le logiciel SVN installé sur sa machine. Cette méthode est appropriée pour ceux ayant déjà la maîtrise de Nanoblogger et qui désirent s'impliquer dans la résolution de bug, la traduction, les feuilles de style les templates ou les plugins; car il s'y trouve toute l'évolution des portions de code depuis leurs origines. Alternativement, il est possible d'explorer le code en navigant sur le site sourceforge.net qui offre une excellente interface web de SVN (ViewVC).
    Méthode opératoire abrégée :
    • svn co https://nanoblogger.svn.sourceforge.net/svnroot/nanoblogger nanoblogger
    • cd branches/nanoblogger-3.4
    • tar --exclude-vcs -cf nanoblogger.tar nanoblogger nanoblogger-extra
    • tar -xf nanoblogger.tar
    • cp -r nanoblogger-extra/* nanoblogger

Installation du logiciel

Ce logiciel, dans sa version livrée en téléchargement sur sourceforge.net, est presque entièrement auto-installable. Dans la mesure où vous êtes l'unique utilisateur de nanoblogger sur votre machine, vous pouvez mettre Nanoblogger dans un répertoire perso sous /home. Veillez bien à avoir à la fois NanoBlogger et NanoBlogger-extra pour profiter de la traduction. Une méthode opératoire possible :

  1. désarchiver NanoBlogger et Nanoblogger-extra dans un répertoire temporaire.
  2. copier les fichiers du répertoire NanoBlogger-extra dans le répertoire NanoBlogger :
    cp -r nanoblogger-extra nanoblogger
    Vous aurez l'intégralité du logiciel dans le répertoire nanoblogger.
  3. copier le répertoire nanoblogger, dans votre répertoire home.
  4. entrez dans le répertoire nanoblogger : vérifiez que le fichier nb possède bien les droits d'exécution (voir la page de man "chmod").
  5. entrez dans le fichier "nb.conf" et modifiez NB_LANG="en" en NB_LANG="fr".
  6. tappez ./nb manual. Le manuel en français devrait apparaître dans un navigateur en mode console comme "lynx", s'il est installé sur votre machine. Sinon, pour vérifier le bon fonctionnement en français du logiciel, entrez ./nb --help. Là, le fichier d'aide francisé devrait apparaître.
  7. à ce stade, il est plus que souhaitable de parcourir le manuel /docs/nanoblogger_fr.html, ainsi que le fichier d'aide. D'une manière générale, il est quasiment impossible de maîtriser le logiciel sans la lecture du manuel et de help, qui sont actualisés au fur et à mesure de son développement.
  8. procéder à l'installation du nouveau blog en éditant dans le fichier "nb.conf" le path : "BLOG_DIR". Décommenter la ligne (ôter le signe dièse) et mettez le chemin complet de l'emplacement de votre futur blog. Par exemple :
    /home/toto/public_html
  9. tapez ensuite : ./nb add weblog
    Attention : ne créez pas le nouveau répertoire de blog avant cette opération. Si vous voulez que votre futur blog soit dans /home/toto/public_html, "public_html" ne DOIT PAS exister.
  10. la procédure d'installation automatique doit s'effectuer. Vous devez voir les messages défiler à l'écran, normalement en français.
  11. votre blog doit maintenant être visualisable dans un quelconque navigateur Internet à /home/toto/public_html/index.html

Mise en ligne de votre blog

Il y a une multitude de possibilités, mais on peut en envisager deux :

  1. le logiciel NanoBlogger est installé sur la même machine qui a le serveur HTPP (comme Apache par ex.). L'administration du blog est aisé puisque chaque ajout de billet ou d'article est immédiatement en ligne. Comme Nanoblogger est administrable par console, ça veut dire que l'on peut se trouver n'importe où sur terre. Ainsi un voyageur pourra, d'un cyber café même n'ayant que des machines sous Windows Microsoft, joindre son serveur par TELNET ou SSH et poster un nouveau billet.
  2. le logiciel NanoBlogger est sur un simple ordinateur à la maison (ou au travail, chut !). Comme votre abonnement à un fournisseur d'accès Internet vous fait bénéficier d'un espace disque pour des pages perso, vous devez transférer le contenu des pages HTML générées de votre répertoire de blog chez lui. La première fois un simple uploading par FTP suffira. Ensuite il vous faudra trouver le logiciel adéquat pour la synchronisation entre les deux répertoires : domestique et pages perso.