Code de nuit

Bonnes résolutions

Le nouvel an est un générateur intensif de bonnes résolutions, dit-on. Je vais donc sacrifier à la tradition ! En voici le sommaire.

  1. Projet fBlog
  2. Initiation à l'AS/400
  3. Initiation au langage Forth
  4. Retour vers le monde Gopher
Et le détail.
Projet fBlog
Le développement de mon moteur de blog est toujours extrêmement actif. C'est une tâche gigantesque et nul doute qu'elle pourrait bien se poursuivre encore pendant plusieurs années. Et je ne parle que de la phase de développement, pas de la maintenance ! Cependant, je sens que j'approche du jour où je pourrai décemment dévoiler au grand public ce projet. En effet, dans sa configuration actuelle de générateur de pages statiques HTML, il en est au stade du peaufinage. Tel quel, il sera donc bientôt parfait pour tout utilisateur avancé en Linux pour faire un site Web perso pourvu qu'il ne souhaite pas avoir un service de commentaire intégré à son blog. (Mais WordPress fait ça très bien, n'est-ce pas ?) pour le futur, j'ai l'intention d'ajouter des fonctionnalités à fBlog telles qu'il puisse faire du blogging mais sur toutes les palettes d'Internet et non pas seulement au seul Web.
Initiation à l'AS/400
Je dois absolument me remettre à la console IBM 5250 ! D'autant plus que je suis de plus en plus intéressé par toutes les variantes de Telnet. Il y a aussi le monde des "Big irons" que je voudrais bien explorer aussi ! Le site Soldier of Fortran est une bonne introduction à cet univers de l'informatique qui utilise une autre variante de Telnet : la console IBM 3270. De plus, le protocole Gopher possède un "Item type" (le T) pour tn 3270.
Innitiation au langage Forth
Je confesse avoir un gros problème avec la notation polonaise inversée. À priori on peut vivre vieux sans avoir la moinde idée de ce dont il s'agit. Mais pas quand on a à jouer avec Post Script ! Et tout uilisateur de LaTeX, tôt ou tard, doit envisager de s'y mettre sous peine de galérer. Or il se trouve que Post Script est un avatar du langage de programmation Forth. Lequel est présumé mort de sa belle mort depuis longtemps. Sauf qu'il convient d'être prudent avant de signer un certificat de décès ! Par exemple, la distribution Gentoo voulait récemment le sortir de sa collection. In extremis, ce sacrilège, que dis-je profanation, fut évitée. La vérité vraie est que ce langage est toujours en développement actif sous le nom de gforth et que l'on peut trouver sa dernière version sur le site gnu.org. Lesdits développeurs en sont à l'interopérabilité de Forth avec le langage C et à la programmation orientée objet. Autant dire que c'est du lourd pour un langage qui aura au final le champ de programmation le plus large qui n'ai jamais été pensé. Ou pour m'exprimer autrement : l'apprentissage de ce seul langage de programmation introduira tout ce que les esprits les plus délirants du monde informatique auront pu concevoir en matière des langages de programmation. Le manuel de la version 0.7.9 étant formaté pour les liseuses, je l'ai bricolé rapidement pour le mettre en A4. Vous pouvez le télécharger ici.
Retour au monde Gopher
Le monde Gopher est en train de connaître une poussée de fièvre suite à la manifestation de certains poussant au dépoussiérage du protocole resté inchangé depuis plus de vingt ans. On parle là de moins de deux cent personnes à travers le monde. (Je m'y étais intéressé en 2009 au sein du projet NanoBlogger où l'un des blogueurs francophone avait créé son propre site Gopher (on dit aussi un gopherhole). J'avais alors écrit un convertisseur de billets de blog NanoBlogger pour en faire un phlog : nb2gopher.) Ce petit monde est composé essentiellement de passionnés de retrocomputing ; il est comparable à celui des passionnés des BBS qui ont migrés vers le protocole Telnet. Par ailleurs, le fait qu'il y ait encore un autre francophone actif (gopher.viste.fr) n'est peut-être pas totalement étranger à mon regain d'intérêt. (On se sent un peu seul dans ce club essentiellement anglo-saxon !) En attendant, je serais bien avisé de faire un peu de ménage dans mon terrier Gopher laissé à l'abandon depuis des années.

Voilà ma liste des bonnes résolutions. On verra bien dans un an ce qu'il en sera !